Collectif de l'IUFM de Chambery




Quelques chansons

0 appréciations
Hors-ligne
Sur l'air de "un kilomètre à pied, ça use, ça use"

L'éducation, ça d'mande, ça d'mande
L'éducation, ça d'mande réflexion
Pas d'précipitation des réformes, des réformes
Pas d'précipitation pour une masterisation


Sur l'air d'"il en faut peu pour être heureux"

Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Faut pas se satisfaire du ministère
Un peu plus de profs bien formés
Pour des citoyens éclairés
Des membres du RASED pour une bonne aide...

Il en faut vraiment peu,
Très peu pour être heureux !
Pour être heureux.


Sur l'air d' "un pas en avant"

Un pas en avant, trois pas en arrière
C'est la politique du gouvernement
Un pas sur l'côté, des profs peu formés
Un pas d'l'autre côté, l'école se casse le nez
STOP !

0 appréciations
Hors-ligne
Chanson du collectif de Grenoble sur l'air de "Ventre bleu"

REFRAIN

Quand tu dois te lever enseignant pour aller travailler

Ne sois jamais de ceux-là, morbleu, qui vont sélectionner

Toute classe mérite son rêve, enseignant, toute classe mérite son rêve

Et quand l’instit se lèv’-là, morbleu, c’est le pouvoir qui crève

EN-SEI-GNANT


Pom-pom basse :

Quand tu dois aller travailler

Ne va jamais sélectionner

Toute classe mérite son rêve

Et quand l’instit se lève CREVE
______________

Au-jour-d’hui le gouvernement, se fout de ses enfants

En formant mal ses enseignants pour n’être qu’exécutants

Sarko, Pécresse, Darcos-là, morbleu, détruisent l’éducation

En réduisant l’école-là, morbleu, à d’la consommation

—————– REFRAIN ——————

Nous mener en bourrique, politique, la carotte et l’bâton

On a peur pour l’av’nir-là, morbleu, et pour l’éducation

Tu fabriques la marchandisation, c’est la révolution

Et toujours nous tiendrons, enseignants, former est notre mission

——— COUPLET COMMUN AUX DEUX VOIX ———–

L’école d’la république, enseignant, dév’loppe l’esprit critique

Elle permet la démocratie et l’émancipation

Condorcet a légué, enseignant, pour tous l’égalité

Sarko, Pécresse, Darcos-là, morbleu, veulent les faire trépasser

——————- REFRAIN ——————-

Toi qui rêves de grands soirs, enseignant, et de changer la vie

Ne perds jamais espoir-là, morbleu, et cries tes utopies

La dictature des cons, ventrebleu, est loin d’être éternelle

Révolte, insoumission-là, morbleu, laissent toujours des séquelles


Collectif IUFM – Grenoble 19 mars 2009

Télécharger la chanson enregistrée par le collectif de Grenoble au format mp3 !!

Télécharger les paroles au format pdf !!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres